Archives d’Auteur: suzyetpatrick

Estampes Vietnamiennes par Suzy

Par défaut

La route vers Ha Giang me mene a travers des paysages que je ne connaissais pas . Une decouverte de ce pays , de tout un peuple de la montagne dont me parlaient mes grands parents . Notre premier « homestay » , l’ambiance ressemblait plutot a l endroit ou je passais mes vacances chez mon grand pere a Vung tau :
une campagne verte de rizieres et de rau muong liseron d eau , des enfants gardant les buffles ; me voila loin de tout et pres des miens . C etait un vrai moment de bonheur ,les bruits des champs des animaux des enfants ,l odeur de cette terre ; mes racines l espace d un instant une petite aquarelle pour garder en memoire tous les verts des rizieres des bambous , une encre pour decrire la jolie fille qui garde son buffle tout en lisant son cahier de lecon du matin elle s appelle Thu Thuy… mais la nuit tombe et le chemin du village n est pas eclaire . j ai du rejoindre mes compagnons
Meo vac et don vang; des paysages a vous couper le souffle ; a se demander comment arriver a rendre ses emotions et la beaute de ce que l on voit
Les hmongs sont des gens accueillants et tres souriants ; les touristes ne sont pas encore arrives dans ces contrees : quel bonheur pour nous . Certains parlent le vietnamien nous avons pu echanger quelques mots sur nos vies . Beaucoup d encres en perspectives pour la rentree bien sur
Cet apres midi je vais commander mon tampon cire pour signer toutes ces nouvelles oeuvres QUE DU BONHEUR a partager

Publicités

Good morning Vietnam

Par défaut

Me voila de retour a Hanoi ,  un retour vers le passe,  celui de mon enfance bien sur .

Cette fois ci je suis beaucoup plus zen, c est peut etre l age.  j accepte de ne pas etre tout a fait vietnemienne et pas tout a fait europeenne, donc tout est dit, cela s appelle la zen attitude .

Les plats sont toujours excellent,  Jean Pierre mange comme moi il goute a tout donc c est super .J ai mange mon  premier pho avec une enorme pensee pour  Fred T.

Nous avons trouve un magasin pour les papiers de riz grands formats et surtout des enormes pinceaux de calligraphie, que du bonheur . Hier matin j ai bien commence a  croquer deux vendeuses de prunes dans la rue, mais je n ai pas pu finir mon dessin. Nous avons surtout parle de nos vies si differentes

C est si bon d etre ici